Vendredi, 12 Juin 2015 21:52

Pas de colonies à la ferme Dehaudt, merci qui ?

 

argaiv1899

ferme DehaudtContexte

L'une des activités de la ferme Dehaudt est d'accueillir nos enfants dans le cadre de colonies de vacances. Pour cela, l'association a besoin de l'accord de la commission sécurité. Cette commission convoquée sur demande du maire valide la conformité du bâtiment. Cette procédure, effectuée en collaboration avec la mairie, était devenue une "simple" formalité pour l'association, habituée à la mise aux normes régulières de ces locaux.


Le sabotage
Hors, depuis le mois du juillet 2014, Madame Ducret, au lieu de jouer son rôle de partenaire privilégié et d'aider l'association, a décidé de trouver toutes les failles pour accabler l'association, allant jusqu'à accuser l'association de ne pas proposer un budget équilibré.


Rappelons nous de l'épisode du stockage du foin, où Madame Ducret avait menacé explicitement l'association de fermeture, ou encore ces multiples provocations vues sur les réseaux sociaux. On est loin de l'image que l'on peut avoir d'un maire d'une ville comme Wasquehal.


Tout maire aurait proposé son aide pour la mise en place d'une solution pérenne, et non la FERMETURE d'une structure aussi importante.


Les conséquences
Comme Madame le maire n'a pas convoqué la commission sécurité dans les temps (pas la faute du SDIS 59 !! ), la ferme ne peut plus accueillir de colonies cet été.
Cette volonté politique de continuer le conflit jusqu'au bout pour se donner raison est révoltant.


On voit bien dans cette manière d'agir le peu de cas que fait Madame Ducret de l'intérêt général face à la volonté d'imposer ses choix, c'est une vision trop étroite de la démocratie dans notre ville.
La ferme Dehaudt est un symbole victime de cette méthode, un parmi tant d'autres que nous pourrions égrener tout l'été.


Vouloir mettre fin à la parenthèse politique actuelle, c'est refuser d'être les prochaines victimes.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir