Jeudi, 26 Septembre 2013 00:00

Roms : Le réalisme et l'humanité avant le dogmatisme

Oui je suis d'accord avec les propositions de Mr Valls, réaliste et non dogmatique. Maintenant nous verrons dans les actes et comment le ministre va pouvoir dépasser les oeillères de son parti dont A.Montebourg en est le porte parole.

argaiv1333

 

Protéger la communauté Roms de manière humaine c'est aussi admettre les us et coutumes. Il n'y a rien de choquant à cela. La question des Roms ne doit pas être traitée à partir d'images d'Épinal.

 

Ce sont les dogmes qui entraînent la montée des extremimes et non l'inverse. C'est le populisme et l'ignorance qui entrainent la haine. Notre rôle de politique est d'affronter cette réalité avec responsabilité, recul et respect de la dignité humaine.

 

Si Bruxelles rappelle la régle de libre circulation des personnes, je rappelle aussi la loi qui oblige chacun à disposer de ressources suffisantes pour rester vivre plus de trois mois en France.

 

J'aurais aimé que la commission rappelle les dispositifs d'aide et tende la main au lieu de tancer la France. Ce signal fort à quelques mois des Européennes aurait été apprécié de tous.

 

Commentaires  

 
0 #1 Jules 27-09-2013 13:04
Bonjour,
Je partage pour partie la position de M. VALLS. L'Europe au lieu de s'indigner des propos de la France, ferait mieux de s'indigner des conditions de vie et de rejet de la communauté Rom en Roumanie, elle ferait mieux de s'indigner que des européens mangent des restes dans les poubelles des populations plus aisées. En revanche je pense que lorsque certaines personnes Roms vivant chez nous font le nécessaire pour s'intégrer nous devons leur tendre la main, car ce sont nos semblables. Ce que les Wasquehaliens déplorent, ce n'est pas la présence de personnes Roms, mais ces campements illicites dans des conditions sanitaires déplorables, avant tout pour les résidants eux même mais également pour le voisinage. Par ailleurs il est nécessaire que nos lois s'appliquent sur tout le territoire.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir