Jeudi, 22 Août 2013 07:51

L'Europe doit protéger nos industries.

Mr Provost et moi-même sommes d'accord sur les causes de la fermeture de l'usine Roquette, à savoir la fin des quotas européens sur le textile.
Cependant, ce point d'accord ne doit pas cacher notre opposition sur la vision de l'Europe.

Contrairement au parti communiste, je souhaite une Europe forte qui protège, et qui fait face à la mondialisation.

argaiv1899

Je refuse le démantèlement de l'Europe, cet héritage de la réconciliation franco-allemande avec lequel on ne peut transiger.

En revanche l'Europe doit évoluer vers un leadership franco-allemand qui définira de nouvelles priorités plus proche des citoyens.

Cette vision est celle de la droite, celle défendue par Nicokas Sarkozy.

 

 

L'europe de 2025 sera moins libérale, plus politique et s'appuyera sur ses alliés pour peser dans les négociations.

 

Ci-dessous un article qui reprend les convictions européennes de Nicolas Sarkozy.

http://www.eurotopics.net/fr/home/presseschau/archiv/magazin/politik-verteilerseite/frankreichs_neuer_praesident/debatte_sarkozy/

 

Laurent Wauquiez - Ancien ministre des affaires européennes (octobre 2012) :

Etes-vous en phase avec l'Europe telle qu'elle se construit ?

" Non. Pour moi, l'Europe doit evoluer, elle est trop libérale et naïve. Elle ne se protège pas assez. En Chine, les marché publics sont protégés. Au Japon, pour vendre nos voitures, c'est la croix et la bannière. Les Etats-Unis sont très fort pour protéger leurs entreprises via leur politique de défense. L'Europe, elle est une passoire. Je veux briser le tabou du protectionnisme européen. Il faut revenir à la logique de la "préférence européenne" où notre argent sert à défendre nos emplois. "

source : Direct Matin


http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir