Vendredi, 13 Mai 2011 08:15

Pour la mise en place d'un jardin d'éveil

argaiv1333

Rapport du Sénat (synthèse) :

Certains de mes propos rapportés dans une édition locale sur la proposition de jardin d'éveil me semblent avoir été victimes d'une incompréhension majeure et donnent une vision caricaturale et erronée. Je comprends que les parents d’élèves, le corps enseignant et l’inspection académique aient été interpellés.

Je considère que la suppression d'une classe dans un établissement relève d'une question sérieuse et importante pour les familles comme pour le bien être des enfants. Considérer cela avec légèreté serait une faute. Je suis moi même père de deux jeunes enfants, je suis donc concerné par le problème des familles.

D'autre part je réaffirme ma confiance à l’équipe enseignante. Leur expérience ainsi que leur formation initiale assurent la mise en place d'un programme pédagogique solide et une prise en charge adaptée des enfants propres âgés de 2-3 ans.

Concernant l'inspectrice académique, elle n'a joué aucun rôle dans la campagne de désinformation que nous dénoncions et nous lui accordons toute notre confiance.

Je réaffirme mon soutien aux parents pour qu'une solution soit trouvée très rapidement. J'espère qu'il sera possible de se rencontrer prochainement dans un climat d'échange et pour le bien de nos enfants.

Concernant le projet en lui-même, j'aimerai revenir sur la question du financement. Il faut préciser qu'une commune ou une entreprise peut, bien entendu, décider de prendre en charge la totalité du coût pour les familles.

J’espère que chacun va garder son sang froid et qu'au delà des critiques et des attaques politiciennes des propositions viables vont maintenant voir le jour.

Certains propos rapportés dans vos colonnes sur la proposition de jardin d'éveil me semble le fruit d'une incompréhension majeure et donne une vision caricaturale et erronée. Je comprends que les parents d’élèves, le corps enseignant et l’inspection académique soient interpellés.

Je n'ai jamais considéré comme simple la suppression d'une classe dans un établissement et considère cette question comme un problème sérieux et important pour les familles qui la subissent. Considérer cela avec légèreté serait une faute. Je suis moi même père de deux jeunes enfants, je suis donc concerné par le probleme des familles.

 

D'autre part je réaffirme ma confiance à l’équipe enseignante. Leur expérience, leur formation initiale assurent la mise en place d'un programme pédagogique et une prise en charge adaptée des enfants propres âgés de 2-3 ans.

 

Je démens le rôle de l'inspectrice académique dans la désinformation que nous dénoncions.

 

Je réaffirme mon soutien aux parents pour qu'une solution soit trouvée le plus rapidement possible. Je réitère ma demande de rencontre avec les parents d’élèves, restée sans réponse.

 

Enfin concenant le projet en lui même j'aimerai revenir sur la question du financement et préciser qu' une commune ou une entreprise peuvent bien entendu convenir de prendre en charge la totalité du coût pour les familles. Je rappelle que celui-ci varie de 0,21€ à 0,89€ de l'heure.

 

J’espère que chacun va garder son sang froid et que des propositions viables vont maintenant voir le jour.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir