Lundi, 25 Mars 2013 12:36

Reforme des rythmes scolaires 2013 ou 2014 ?

La réforme des rythmes scolaires, c'est d'abord un impact sur la famille et par conséquent un impact sur l'enfant. Considérer le temps de présence à l'école comme seul élément du bon équilibre de nos enfants, c'est oublier la famille, pilier fondamental de leur construction.

argaiv1653

 

Les répercussions sur les familles sont multiples: ainsi couples divorcés, familles recomposées, monoparentales, couples où les deux parents travaillent à temps plein ... seront dans l'obligation de faire des sacrifices supplémentaires.

Pour les enfants dont les parents sont séparés, la mise en place de cette réforme remet en cause l'équilibre souvent précaire des droits de garde. La restriction du temps passé avec l'enfant aura des répercussions sur l'organisation déjà difficile de la famille, et le stress engendré sera directement répercuté sur l'enfant.

 

D'autres questions méritent que l'on prenne le temps de la réflexion et non de l'action.

Quels sacrifices devront faire les parents seuls pour réorganiser leur emploi du temps avec leur employeur dans cette période de crise ? Que feront les familles où les deux parents travaillent pour récupérer les enfants à 11h30 ?

 

Mais qui veut vraiment cette réforme en 2013 ?


Une majorité de famille est favorable au report de la réforme en 2014.

 

Si l'on regarde du côté des enseignants, la réponse est toujours négative. Les principaux syndicats SNUipp-FSU, FO, SE-UNSA, Sud, CGT et CNT appellent d'ailleurs à la grève le lundi 25 mars, jour où le Conseil de Paris devrait se réunir sur le sujet.

 

Si les experts se sont prononcés sur l'importance de s'adapter au rythme de l'enfant, cette étude ne prend pas en considération l'impact de la modification de l’environnement familial.

 

Il est nécessaire à ce jour de prendre le temps d'analyser tous les enjeux de cette réforme afin de ne pas provoquer de situations délétères au sein des familles.

 

OUI à une vraie réforme de l’école comme le souhaitait Luc Chatel , NON aux bouleversements trop rapide qui porteraient préjudice à la famille et donc à l'enfant.
 

Commentaires  

 
0 #7 assmat 04-04-2013 13:04
oui c est ce que je viens de voir , mais de toute facon nous viendrons vous rencontrer ( en disant nous je parle des habitants de wasquehal ) , ecouter et bien sur dialoguer sur notre ressenti sur ce que nous entendrons pendant cette reunion de ce soir , car aux dernieres nouvelles ,beaucoup de parents sont attendus ce soir a la mairie !
Citer
 
 
0 #6 vanhelle 03-04-2013 15:36
Attention, la réunion de demain, n'est pas une réunion publique.
Il s’agit d’une étape dans le processus de rencontre, de dialogue et d’écoute.

Voir : http://gerardvignoble.fr/site/2013/04/du-travail-sur-les-rythmes-scolaires/
Citer
 
 
0 #5 assmat 03-04-2013 14:58
le resultat du sondage est connu des parents et des directeurs des ecoles, car c est eux meme qui nous ont informés " en nous disant que plus de 80 % des parents sur wasquehal avaient choisit le mercredi " , donc il y a bien quelqu un de la mairie qui a fait le calcul , sauf qu a prioris lors de votre debat ( court mais il fut la quand meme ) personne n a parlé de ce sondage ( car beaucoup n etaient pas au courant ) ,
donc vu que le vrai debat sur cette fameuse demi journée soit demain , j espere en entendre parler pendant cette reunion , car comme vous l avez compris , j y serais presente , et bien d autres j espere .....
Citer
 
 
0 #4 vanhelle 03-04-2013 14:46
- Vous avez raison c'est demain (petite erreur à cause du lundi de pâques)

-Pour le sondage, je pense que l'objectif était simplement de ne pas mélanger les débats. Le sondage n’était pas une action secrète et il est évident que les conseillers comme les parents souhaitent connaître le résultat. Je fais confiance à Nicole Roelens et Mr le maire sur ce point.
Citer
 
 
0 #3 assmat 03-04-2013 14:09
tout a faitd accord avec vous , sur le principe qu il y a beaucoup de choses a voir sur le temps scolaire pour les enfants et les differents fonctionnements , mais n oublions pas une chose " l interet de l enfant " , et non celui du cout que ca va revenir a la mairie ( restuauration , personnel , transports scolaire , etc... ) , ou que ca va desorganiser les associations sportives pour leur emploi du temps ,

ce sera un sacré boulversement a faire de notre part a tous , mais est ce que nos enfants n en valent pas l enjeu ???
quand on voit les cotés positifs entre le samedi ou le mercredi , il y a beaucoup plus de points positifs ,pour l enfant, pour le mercredi .....

vous dites qu il y a reunion ce mercredi ( donc aujourd hui ) !la reunion ne se tient plus demain a 18h30 ?

vous dites que le sondage reste un element important , mais pourtant les conseillers a la reunion de jeudi dernier n ont ou n avaient pas été informé d une telle enquete aupres des parents ? vous l expliquez comment ?
Citer
 
 
0 #2 vanhelle 03-04-2013 13:56
Bonjour assmat,

Comme vous j'ai comme première préoccupation l'organisation de la famille et l’intérêt de l'enfant.

Vous devez savoir que la question du choix du samedi ou du mercredi n’était pas la question première des débats du conseil municipal du 30 mars.
La question était de savoir si nous devions appliquer cette réforme en 2013 ou en 2014.

Maintenant que le choix s'est porté sur une application en septembre 2013, nous entrons dans la deuxième phase qui consiste à discuter des modalités.

La question des modalités doit prendre en considération

*Les principes suivants :
-L’intérêt de l’enfant.
-La gratuité des activités périscolaires.
-Le maintien des plages horaires actuelles.

*les contraintes suivantes :
-Le choix des parents.
-Le respect des principes posés par le décret.
-Les contraintes de l'éducation nationale.
-L'organisation du personnel.
-La restauration, les transports scolaires.
-L'impact sur la vie associative.
-Quid de l'école privée ?

*Les modalités :
-Le choix entre le samedi et le mercredi.
-La définition d'un temps périscolaire cohérent.
-La redéfinition de la pause méridienne.

Aujourd’hui plusieurs scénarios ont été proposés pour alimenter la réflexion sans que rien ne soit arrêté. Le sondage reste un élément important de la discussion comme la concertation des acteurs de la vie scolaires (associations, enseignants, directeurs, IEN, services municipaux)

Pour le moment la prochaine réunion est fixée ce JEUDI (corrigé). Le but est pour le 11 avril de transmettre un projet d'organisation du temps scolaire à l'IEN pour avis.
Citer
 
 
0 #1 assmat 03-04-2013 12:35
bonjour ,
j aimerais savoir pourquoi lors du conseil de jeudi dernier , vous n avez pas parlé de cette enquete que le maire a fait aupres des parents , pour savoir quel demi journée on prefererait ? sachant qu il y a eu plus de 80 % des parents qui ont voté pour le mercredi ! pourquoi nous demander notre avis , si en fin de compte on n y tiens pas compte ? ou est l interet de l enfant de devoir le reveiller du lundi au samedi au lieu de le lever tout simplement du lundi au vendredi ,
car on est bien d accord , les 3/4 des enfants sont en garderie de l école le mercredi donc vis a vis de leur rythme naturel cela ne changerait rien si on les mettais a l école le mercredi au lieu du samedi ?
sachant que lorsqu ils sont a la garderie le mercredi ils sont tout autant stimulé que si ils alllaient a l école , le samedi aurait été bien si on vivait dans un monde ou tous les parents ne travailleraient pas le mercredi , donc la oui l enfant pourrait se reposer , mais nous sommes dans la realité, et ce n est pas du tout le cas !
et si nous voyons pour l interet des parents pour gerer les deplacements , nous ne sommes pas betes , nous savons comment gerer le " apres 11h30" , sinon pourquoi plus de 80 % des parents auraient voté le mercredi ?
et pensons aussi aux parents divorcés dont l un des parents passera du coup moins de temps avec leur enfant ( risque d instabilité pour l enfant si on prend le samedi ) ???
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir