Dimanche, 06 Octobre 2013 07:57

Nicole Roelens : Droit de réponse

Je tiens à apporter un démenti à ce que l’on me fait dire. J’ai toujours affirmé que le problème de l’absentéisme ne relevait pas de mon autorité. Pour preuve, je ne connais pas à ce jour le taux d’absence dans les écoles. Je n’ai fait que citer les textes de loi qui régissent la scolarité à l’école élémentaire et à l’école maternelle.
Je vous en livre les références et la lecture de celui qui concerne l’école maternelle: Ecole élémentaire :

argaiv1333


article L 511-1

Loi 2013 -108 du 31 janvier 2013 Ecole maternelle

 

article R131-5 et article 131-8

Loi 2013-108 du 31 janvier 2013

 

Titre 2 Fréquentation et obligations scolaires - Aménagement du temps scolaire 2.1 Fréquentation scolaire à l’école maternelle

2.1.1

L'admission à l'école maternelle implique l'engagement, pour les personnes responsables, d'une fréquentation régulière susceptible de favoriser le développement de la personnalité de l'enfant et de le préparer à recevoir la formation donnée par l'école élémentaire. Les personnes responsables s'engagent aussi au respect des horaires.

2.1.2

A défaut d'une fréquentation régulière, l'enfant pourra être rayé de la liste des inscrits et rendu aux personnes responsables par la directrice ou le directeur de l'école qui aura, préalablement à sa décision, réuni l'équipe éducative et entendu les responsables de l’enfant [9].

 

Vous pouvez constater qu’il n’y a nulle part le terme expulsion que l’on me prête à grand tort. Alors oui, je m’interroge et je m’insurge contre la désinformation véhiculée depuis la rentrée et je dénonce ici de façon solennelle des propos que je n’ai jamais tenus !

 

Conseil Municipal du 1er octobre 2013

Nicole Roelens Adjointe à l’Enfant dans la Ville


 
Jeudi, 26 Septembre 2013 00:00

Roms : Le réalisme et l'humanité avant le dogmatisme

Oui je suis d'accord avec les propositions de Mr Valls, réaliste et non dogmatique. Maintenant nous verrons dans les actes et comment le ministre va pouvoir dépasser les oeillères de son parti dont A.Montebourg en est le porte parole.

 

Protéger la communauté Roms de manière humaine c'est aussi admettre les us et coutumes. Il n'y a rien de choquant à cela. La question des Roms ne doit pas être traitée à partir d'images d'Épinal.

 

Ce sont les dogmes qui entraînent la montée des extremimes et non l'inverse. C'est le populisme et l'ignorance qui entrainent la haine. Notre rôle de politique est d'affronter cette réalité avec responsabilité, recul et respect de la dignité humaine.

 

Si Bruxelles rappelle la régle de libre circulation des personnes, je rappelle aussi la loi qui oblige chacun à disposer de ressources suffisantes pour rester vivre plus de trois mois en France.

 

J'aurais aimé que la commission rappelle les dispositifs d'aide et tende la main au lieu de tancer la France. Ce signal fort à quelques mois des Européennes aurait été apprécié de tous.

 
Mardi, 17 Septembre 2013 14:02

Le très haut débit à Wasquehal, une réalité

Engagement pris par la  majorité dans son programme en 2008, la question de l'accès au haut débit a toujours été une préoccupation des élus.


Résolument engagés à faire partie des pionniers, nous avons, depuis, multiplié les rendez-vous dans le but d’être l’une des premières villes de la métropole à bénéficier d'un réseau plus performant. Chacune de ces rencontres a été motivé par trois objectifs : Couvrir le plus d'habitations dans un court délai, couvrir en priorité les zones à faible débit, permettre à terme à 100% des foyers de bénéficier d’une offre par la fibre à des débits de 100, 200 et demain 500 mégabits.


Interlocuteurs privilégiés de l'opérateur déployeur, nous prenons soin, lors du déploiement de l'infrastructure, de répondre dans les meilleurs délais aux études, recherches et autorisations diverses.

 

 
Jeudi, 12 Septembre 2013 09:35

Les Roms à Wasquehal , au-delà des clichés

Début septembre, une petite fille européenne de 8 ans est morte. Venue en France avec ses parents pour obtenir un meilleur avenir, elle n'aura connu que la misère et la pauvreté. La plupart du temps ignorée voire considérée comme une personne de seconde zone, dont le nom n'était que trop souvent résumé à sa communauté.


Meurtris, ses parents sont conscients que la vie précaire qu'ils mènent n'est pas une solution mais, sédentaires, ils ne souhaitent pour rien au monde retourner en Roumanie ou en Bulgarie, où ils seraient victimes de discrimination et de racisme.
Pourtant européens, personne ici ne connait vraiment l'histoire et l'origine des Roms. Ils parcourent l'Europe à la recherche d'une vie meilleure fuyant leur pays d'origine. Sans ressources, la récupération de ferraille reste souvent leur seul travail. Fragiles, ils sont la proie d'organisations peu scrupuleuses et de systèmes mafieux très bien organisés.

 

 
Vendredi, 06 Septembre 2013 23:38

 

Rendre son âme à l'UMP

 

Les bases fondatrices de ce grand parti ont toujours été populaires, républicaines et surtout respectueuses d’un électorat qui, en France, a respecté son histoire et les grands hommes qui ont marqué le cheminement de ce parti.

 

Militant depuis mon enfance, de ses idées qui font la fierté de notre bon pays, je voudrai, avant le début d’une campagne électorale déterminante, celle des municipales, redire avec passion mon attachement à ce parti.

 

Il me semble que parler de l’UMP est une chance et quand je vois que l’on met à toutes les sauces, en fonction des uns et des autres, certains arguments ou certains positionnements politiques, cela me fait réagir.

 

 
Dimanche, 01 Septembre 2013 21:43

 

Une rentrée sous le signe des associations

La rentrée à Wasquehal commence avec l'incontournable salon des associations.

Réunies au Dojo de Wasquehal le samedi 7, elles vous permettront de trouver forcément une activité qui vous correspond dans une ambiance conviviale.

Plus de 60 associations sportives, culturelles et caritatives seront là pour vous informer.

Cet événement est l'occasion de rappeler l'engagement des élus de la majorité : favoriser une vie associative riche et diversifiée, maillon de l'animation et du vivre ensemble.

 

Les missions des associations sont diverses :

-Partager la pratique d'un loisir

-Défendre des intérêts communs (parents d'élèves...).

-Assurer un rôle social et humanitaire important dans la vie quotidienne.

 
Jeudi, 29 Août 2013 22:16

 

La lutte contre les tags

 

Particuliers, bâtiments publics, mobilier urbain, commerçants... notre ville fait l'objet de multiples dégradations par des tags tout au long de l'année. Ces actes dégradent notre cadre de vie.

 

Chaque Wasquehalien peut bénéficier du détagage gratuit sur son habitation, action prise en charge par la ville.

 

Pour cela une demande d'intervention doit être faite, accompagnée d'un dépôt de plainte avec photos afin de permettre à la police de faire son travail d'investigation et à la justice d'agir. L'objectif est d'éviter la récidive une fois les auteurs confondus.

Pour éviter tout risque de dégradation supplémentaire, l'intervention aura alors lieu sous réserve du type et de la nature du support.

 

Les limites du détagage :

-Certaines zones sont sous la responsabilité du département ou de la Communauté urbaine , exemples : les bretelles d'autoroutes, ponts du canal, canal (illustrustrations favorites des oppositions). Malgré nos signalements systématiques, cela peut prendre beaucoup plus de temps avant le traitement de la surface.

-Le coût de traitement de la surface qui reste important.

 

Politique mise en place :

-Gratuit pour les particuliers et les commerçants de la ville.

- Action systématique de détagage.

- Dépôt de plainte obligatoire.

- A terme : Réflexion sur l'élaboration de fresques pour les zones où la barrière végétale n'est pas possible.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 6