Mercredi, 10 Août 2016 12:09

Cet été, Wasquehal est une ville abandonnée et sale !

20160805_070317Où est passée la ville aux 4 fleurons ? La ville où nous prenions plaisir à venir dans le centre et aux abords du canal ?

argaiv1792

 

Notre ville est aujourd'hui tagguée, sale et en mauvais état, ses rues et ses ronds-points ne sont pas entretenus  !

Du Haut Vinage, en passant par le centre ville et jusqu'au Capreau aucun quartier n'est épargné !

 

Quelle tristesse de voir des pavés descellés, un centre-ville dégradé, des herbes hautes entre les pavés  et même des feuilles mortes sur la place de la ville en plein mois d'août.

Comment est-il possible de trouver au milieu de la fontaine de la mairie une barre de fer ?

 

 

 
Mardi, 29 Septembre 2015 11:58

 

Merci

Union pour Wasquehal

Merci à tous pour votre mobilisation et votre soutien.

 

Vous êtes un Wasquehalien sur deux à avoir lancé un signal fort de votre mécontentement à Stéphanie Ducret.

 

Ce souhait d'une ville plus sereine loin des attaques de personnes, tournée vers les enfants et les familles sera défendu par les 8 membres de notre groupe qui siégeront au conseil municipal.

 

A chaque fois que cela sera nécessaire, nous rappellerons avec force ce message pour retrouver la fierté de notre ville.

 

Notre équipe, je la sais soudée et riche de ses différences. Nous avons, pendant ces 3 derniers mois, mis en place la première pierre d'une nouvelle force de droite respectueuse de son histoire et de tous ses habitants.

 

Fort de chacun d'entre vous, nous continuons dès aujourd'hui à vous représenter et à vous défendre.

 

Vous pouvez continuer à nous rejoindre, nous contacter, nous soutenir par le biais des réseaux sociaux ou de notre site internet.

 

 
Lundi, 22 Juin 2015 15:19

Elections Annulées : Communiqué de presse

Les Conseillères et Conseillers Municipaux de WASQUEHAL, membres du groupe d’opposition « Intensément Wasquehal », prennent acte de la décision rendue aujourd’hui par le Conseil d’Etat. Les électrices et électeurs seront donc appelés à élire un nouveau Conseil Municipal courant septembre. La démocratie est respectée, les institutions étant là pour garantir le vote des citoyens.

 

Dès maintenant, nous appelons tous les Wasquehaliens à nous rejoindre pour organiser le sursaut citoyen dont nous avons besoin. Depuis quinze mois, l’absence de projet de l’équipe de Madame DUCRET a laissé place aux attaques diverses et violentes dont sont quotidiennement victimes des enfants des crèches, des élèves et leurs parents, des jeunes, des associations, des entrepreneurs avec la remise en cause des services qui leur sont dus. Il n’y a plus d’échanges mais des injonctions qui trahissent la faiblesse des arguments, une gouvernance chaotique, l’incompétence et la méconnaissance des dossiers.


Notre conviction : Il n’y a pas de bons ou de mauvais citoyens à Wasquehal mais des habitants voulant réussir leur projet de vie. Nous nous engageons à travailler avec eux et pour eux dans un contexte pacifié, heureux d’un retour au calme attendu et bien légitime.

 

Nous aimons tous notre ville, WASQUEHAL MERITE LE RESPECT.

 

Bernard HANICOTTE,

Martine FLINOIS DECOCQ,
Arnaud VANHELLE,

Christine GUEGUEN

 
Vendredi, 12 Juin 2015 21:52

Pas de colonies à la ferme Dehaudt, merci qui ?

 

ferme DehaudtContexte

L'une des activités de la ferme Dehaudt est d'accueillir nos enfants dans le cadre de colonies de vacances. Pour cela, l'association a besoin de l'accord de la commission sécurité. Cette commission convoquée sur demande du maire valide la conformité du bâtiment. Cette procédure, effectuée en collaboration avec la mairie, était devenue une "simple" formalité pour l'association, habituée à la mise aux normes régulières de ces locaux.


Le sabotage
Hors, depuis le mois du juillet 2014, Madame Ducret, au lieu de jouer son rôle de partenaire privilégié et d'aider l'association, a décidé de trouver toutes les failles pour accabler l'association, allant jusqu'à accuser l'association de ne pas proposer un budget équilibré.


Rappelons nous de l'épisode du stockage du foin, où Madame Ducret avait menacé explicitement l'association de fermeture, ou encore ces multiples provocations vues sur les réseaux sociaux. On est loin de l'image que l'on peut avoir d'un maire d'une ville comme Wasquehal.


Tout maire aurait proposé son aide pour la mise en place d'une solution pérenne, et non la FERMETURE d'une structure aussi importante.


Les conséquences
Comme Madame le maire n'a pas convoqué la commission sécurité dans les temps (pas la faute du SDIS 59 !! ), la ferme ne peut plus accueillir de colonies cet été.
Cette volonté politique de continuer le conflit jusqu'au bout pour se donner raison est révoltant.


On voit bien dans cette manière d'agir le peu de cas que fait Madame Ducret de l'intérêt général face à la volonté d'imposer ses choix, c'est une vision trop étroite de la démocratie dans notre ville.
La ferme Dehaudt est un symbole victime de cette méthode, un parmi tant d'autres que nous pourrions égrener tout l'été.


Vouloir mettre fin à la parenthèse politique actuelle, c'est refuser d'être les prochaines victimes.

 
Mardi, 26 Mai 2015 20:26

 

Ferme Dehaudt : Et si les délibérations étaient bloquées ?

Depuis le 30 avril rien ne bouge en mairie de Wasquehal. Comme bloquée, la mairie est dans "l'incapacité" de payer la subvention votée lors du dernier conseil municipal. Mais que se passe t-il vraiment ? La mairie dans un email du 21 mai m'affirme que les délibérations sont encore en préfecture. Cette situation exceptionnellement longue arrive à point-nommé pour la mairie dans son conflit avec la ferme Dehaut.

Il faut savoir que si une délibération votée n'est pas validé par la préfecture, elle est non-exécutable, et par conséquence aucune somme ne peut-être exigée à la municipalité.

 

 

deliberations

Acte 1 : Le blocage


Une fois votée par le conseil municipal,  la délibération sur la subvention de la ferme Dehaudt est-elle payable immédiatement ?


Non, le vote du conseil municipal n'est pas la dernière étape. Une fois la délibération votée, elle doit être transmise et validée par la préfecture. La préfecture envoie alors les documents à la mairie pour affichage en mairie. La délibération est alors exécutable.
A ce moment, plus rien ne s'oppose au paiement de la subvention. Encore faut-il que toutes ces étapes soient réalisées.
C'est pourquoi je vais revenir sur chaque étape.

 

1-Combien de temps a la mairie pour transmettre les délibérations à la préfecture ?


Les textes n'imposent aucun délai de transmission à la préfecture, seul le budget primitif et le compte administratif doivent être transmis dans un délai de 15 jours.
Malgré ma demande formulée en mairie le 21 mai, aucune date ne m'a été transmise sur ce point. Le manque de transparence sur cette question laisse planer un doute inacceptable dans la situation actuelle.
Le fait de ne pas vouloir communiquer sur cette date laisse un gros doute sur une volonté délibérée de bloquer les délibérations.
Si nous admettons que la préfecture ait reçu les délibérations alors :

 

2-Combien de temps met la préfecture pour valider les délibérations ?


En principe le délai est court, 3-4 jours en moyenne. S'il y a un problème avec une délibération, la préfecture avertit immédiatement la mairie.
En cas de délais plus important, (mais cela est rare et le délai reste raisonnable) la mairie peut demander à la préfecture un traitement plus rapide. Il serait donc de mauvaise foi d'incriminer la préfecture pour un délai de réponse trop long de sa part.

Finalement, si la délibération sur la subvention de la ferme Dehaudt n'est pas exécutable depuis le 30 avril 2015, le rôle de la mairie n'est pas anodin. Il ne s'agit pas d'un simple délai administratif.

 

Acte 2 : Les conséquences


Le non-paiement de la subvention n'est pas la seule conséquence, toutes les délibérations votées le 30 avril 2015 sont, elles aussi, non exécutables.
Le temps s'est donc arrêté le 30 avril; ainsi :
-Les nouveaux adjoints n'ont aucun mandat pour signer les documents administratifs.
-Les indemnités  des élus ne pourront être revues pour ce mois.
-Le CLSPD (Conseil Local de Surveillance et de Prévention de la Délinquance) ne peut être mis en place.

-La signature de la lettre d'accréditation par Madame Ducret avec Actiom pour la mutelle, le 12 mai n'est pas valable.
-La signature pour les travaux du Skate-Park ne peut être engagée, les avant-contrats n'étant pas reconnus, et l'acte administratif ne pouvant jamais être rétroactif (CE, 25 juin 1948, Société du journal de l'Aurore)

 


Enfin et non des moindre,  comment  Madame le Maire a-t-elle pu, le 11 mai dernier, signer avec Monsieur le procureur la convention de rappels à la loi ?
Aurait-elle osé faire déplacer le procureur pour lui faire signer un document sans valeur légale ? Comment Monsieur le procureur va-t-il réagir à cette nouvelle lors de leur prochain rendez-vous ?

 

J'interpelle donc les élus de la majorité et leurs demande de bien vouloir s'inquiéter de la situation. La ville doit retrouver sa sérénité et les institutions doivent revenir à leur rôle premier, qui est d'appliquer le code général des collectivités territoriales, sans pression du politique. Le mélange des genres donne souvent naissance à une montre incontrôlable et dangereuse pour tous.

 

delibFermeDehaudt

Photo prise le 28 mai 2015

 
Samedi, 23 Mai 2015 13:21

Ferme dehaudt, subvention et médiation.

 

J'ai écrit le 14 mai à Mme le Maire à propos de la situation de la Ferme Dehaudt dont voici le contenu ci-dessous


Cette lettre demande le respect de l'indépendance de l'association, le paiement de la subvention, et finalement la mise en place d'une médiation officielle par le biais de l'association AMCT médiation.

Le principe de la médiation ne peut être une condition au versement de la subvention.

Cette médiation encadrée par des spécialistes garantit la NEUTRALITE et la mise en place d'une solution dans l'intérêt de TOUS.
Voici d'ailleurs les valeurs de cette association  :

- Promouvoir la médiation institutionnelle auprès des collectivités territoriales.
- Développer le partage d’expériences entre les membres, et plus généralement, contribuer à la diffusion et à l’évolution des pratiques de médiation.
- Devenir une structure de référence et d’accompagnement professionnalisante, proposant de multiples services à ses membres.
- Construire des partenariats actifs avec d’autres structures de médiation.

 

Pour comprendre tout le sérieux et le rôle complet de l'AMCT médiation, voici un lien vers son site internet :

http://www.amct-mediation.fr/

 

Il ne s'agit pas ici de faire perdre du temps, mais de mette en place une solution pérenne pour l'avenir.

Je mets en garde contre toute tentation qui consisterait à mettre en place une médiation maison par des personnes impliquées dans le confit, qui ne serait je pense ni efficace ni constructif.

 

 
Mardi, 28 Avril 2015 15:16

INTENSEMENT WASQUEHAL soutient les associations

INTENSEMENT WASQUEHAL par la voix de son président Bernard HANICOTTE soutient les associations. Voici ci-dessous la lettre adressée ce 28 avril 2015 à Mme Ducret.

 

Madame le Maire,


J’ai l’honneur de porter à votre connaissance les vives inquiétudes des membres du Groupe Politique « INTENSEMENT WASQUEHAL » sur les très graves difficultés rencontrées par des associations de la ville qui regroupent un grand nombre d’adhérents très pessimistes sur leur avenir.


La presse s’est fait l’écho de la situation de l’AUTOPOMPE. Cette association est un bel exemple de mobilisation de bénévoles pour la sauvegarde du patrimoine ancien tout en entretenant un lien fort avec les pompiers volontaires de notre commune. Elle demande simplement d’être accueillie car, pour elle, il est inconcevable que l’avenir soit ailleurs que chez nous ou…nulle part ! l’AUTOPOMPE est l’un des symboles de notre commune.


INITIATIVE JEUNESSE ne peut être la victime collatérale de votre volonté d’éliminer, par une forme de pression contraire au droit, toute réalisation portée à l’origine par l’ancienne majorité. Les victimes sont les personnes accueillies qui ont plus que d’autres le droit au respect et à la sérénité dans leur difficile démarche d’insertion.


Le FEMINA BASKET ne touche pas sa subvention, le versement étant toujours  soumis à des considérations extra sportives qui fragilisent l’un des fleurons du sport wasquehalien. Son comportement sportif est exemplaire et reconnu avec des résultats probants. La situation actuelle du club ne permet pas de préparer l’avenir et dans quelques semaines, il sera trop tard.


L’ENTENTE SPORTIVE DE WASQUEHAL. Qui peut croire un seul instant que la subvention accordée en mars 2015 lui permettra de survivre au-delà de l’actuelle saison sportive en faisant face à ses obligations ? Le club réussit un parcours exceptionnel à tous les niveaux des compétitions et…pour autant, les finances seront épuisées dans quelques semaines. On se dirige tout droit vers la rétrogradation d’un champion pour des considérations financières, voir vers la disparition du club. Les sportifs et l’encadrement ne seraient pas respectés et c’est l’un des portes drapeaux de la ville qui peut disparaître à tout moment.


L’Association FERME DEHAUDT. Depuis un an, c’est un florilège de pressions, de contre vérités, d’ingérences et de méconnaissances du dossier qui accablent cette belle réalisation aimée des tous les wasquehaliens et des métropolitains.  Une solution différente semble se dessiner mais en s’appuyant sur quelles valeurs éducatives et pédagogiques et avec qui ?

L’association n’attend pas une subvention exceptionnelle mais bien son financement annuel. Il lui est dû pour les services rendus aux wasquehaliens, aux familles, aux écoles, aux accueils d’enfants et adultes en situation de handicap, à l’animation et à la vie de la cité.

D’autres associations pourraient être citées mais est ce utile ! Elles ont toutes surtout besoin de considération car elles souffrent parfois de suspicion.  Leur enthousiasme à servir s’abîme. Heureusement, dans ce contexte compliqué, vous trouvez un réel réconfort auprès du club de hockey sur glace qui réussit dans le haut niveau et dont on a compris qu’il était cher à votre cœur de Maire. Bravo au club de hockey et tant pis pour l’EPWLM, le club de patinage artistique, champion division 2 en 2014 et dont les moyens ont été fortement réduits.


Madame, il est encore possible de « faire différemment » et cela vous honorerait ainsi que la majorité municipale de l’entreprendre de suite. Dans peu de temps, il sera trop tard !


En vous remerciant de bien vouloir prendre cette requête en considération, je vous prie d’agréer, Madame le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

Bernard HANICOTTE

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 6